Actualité, D3

Aywaille de retour à la maison

Les Aqualiens enfin de retour à la maison

Le stade de la Porallée va enfin ouvrir ses portes cette saison. Fini de parler des sinistres de l’été. Place au positif, pour rendre des couleurs aux Aqualiens. Ceux qui, contrairement à Richelle, cherchent encore leur vitesse de croisière. Antoine Toussaint et Corentin Servais évaluent les forces en présence, entre taquineries et souhaits…

Le sport est leur passion commune, avec une tendance pour le ballon rond. Collègues à de nombreuses reprises dans le cadre de stages organisés par l’Adeps, Corentin Servais et Antoine Toussaint sont deux professeurs d’éducation physique qui ont décidé de se chamailler depuis quelques jours, histoire de pimenter leur affrontement. « La partie qui va nous permettre de se réveiller, pas de chance pour Richelle« , sourit Antoine. « Surtout qu’ils ont moins besoin de points que nous donc ils peuvent en lâcher… » La phrase est dite sur le ton de l’humour, mais ne peut trahir une certaine anxiété. Pas forcément dans les jambes, mais peut-être un peu dans les têtes. « Il n’y a rien de mal fait en ce qui concerne le jeu d’Aywaille mais la situation actuelle est loin d’être marrante. Une seule victoire, certes à Sprimont, c’est insuffisant par rapport aux qualités présentes.« 

Car le foot se résumera toujours aux statistiques, peu importe la beauté des combinaisons ou les intentions proposées. « Je ne sais pas si on doit parler d’efficacité ou de justesse mais la pièce tombe souvent du côté opposé. Chaque club mange son pain noir durant la saison, j’espère que notre digestion est enfin arrivée. » Un vœu appelé par tout un groupe, celui qui va enfin retrouver son terrain. Obligés de s’enfiler six matches d’affilée en déplacement suite aux pluies diluviennes de l’été, les Aqualiens évolueront à la maison. Un boost, un vrai. « La joie est forcément immense. Parce que nous allons retrouver notre vestiaire, nos repères et nos habitudes. C’est sûrement un premier tournant dans la saison.« 

Face à Richelle, l’équipe reine de la régularité. Chaque année, elle est là, inamovible, tant dans ses fondements que son noyau. « Nous, c’est un peu la force tranquille« , précise Corentin Servais. « Maintenant, de là à offrir des points pour faire plaisir à mon pote Antoine, c’est non (rires). Nous sortons d’une défaite, qui devait arriver mais qui fait quand même tache car c’était la première. Pas de quoi nous alarmer mais il faut éviter d’enchaîner les couacs donc nous serons à fond dès le départ. » Pour éviter d’être surpris, comme ce fut le cas contre Marloie: « L’équipe a été cueillie à froid, c’est une bonne leçon, surtout en prévision de ce dimanche. Aywaille va vouloir se réveiller et nous mettre directement la pression. Ils seront enfin à domicile, c’est un sérieux adjuvant, que nous devrons appréhender avec maturité. Le groupe est bon dans ce domaine donc je ne me tracasse pas trop.« 

Le défenseur sait de quoi il parle. Car le vestiaire se connait sur le bout des doigts. Vu qu’il ne change presque pas d’année en année. « Leur plus grande force« , reprend Antoine. « Ils se basent sur un groupe d’anciens, avec des retouches en fonction des départs ou des besoins. C’est donc une formation régulière, qui ne parle pas beaucoup mais qui trace. Nous ne partons pas dans la peau des favoris, comme contre Sprimont, mais nous avions gagné. Car la solidarité était de mise. » Un appel à la solidité, pour venir à bout d’un adversaire qui se peaufine. « De notre côté, il va falloir assurer au niveau de l’efficacité. Car nous loupons trop d’occasions, et nous finissons par nous faire peur inutilement. Aywaille est dans les derniers au classement mais il sait jouer au foot. Je m’attends à une partie ouverte, du spectacle et une bonne bière avec Antoine dans la buvette à la fin.« 

Source: Ludovic Baeten – La Meuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s